Tarification Nous joindre
 

Chapitre 3

Le souper

Marie-Claire, la jubilaire, est arrivée avec Michel vers 17h, une demie-heure avant Pauline et Lucien, des amis communs. Elle était encore toute excitée des couleurs du coucher du soleil sur la montagne enneigée.

Margot avait préparé le souper durant l'après-midi. Elle n'en revenait pas des équipements disponibles, même les épices et fines herbes étaient fournies. Elle, qui louait habituellement un chalet, s'en trouvait toute épatée.Ordinairement, le coffre et la banquette-arrière étaient remplis de sacs de couchage, de serviettes, de papiers de toilette, de savons et pleins de trucs pour occuper un chalet avec un minimum de confort.

En soirée, alors que Marie-Claire jouait du Chopin au piano, elle rêvassait devant les flammes généreuses du foyer en dégustant un porto. Elle s'imaginait l'été suivant, car elle était certaine d'y revenir avec ses enfants et ses petits-enfants, sur le patio, dans le spa, à l'ombre sur la grande galerie, en pique-nique le long d'un ruisseau où on peut encore trouver des pépites d'or, dans l'atelier du peintre Phillibert, à la plage de Piopolis sur le Lac-Mégantic… Michel, lui, se disait que ça devait-être très beau à l'automne pour chasser le petit gibier en admirant les couleurs des érables. Lucien trouvait que ce serait un endroit génial pour tenir son prochain Lac-à-l'épaule avec son équipe de direction, loin des distractions.

 

Le souper